Les juniors de St Martin XIII Champions de France

En terre catalane, dans la périphérie du club professionnel des Dragons, le petit poucet provençal a fait chuter l'ultra favori, St Estève et s'empare du titre de Champion de France juniors nationaux.

 St Martin XIII avait mis les petits plats dans les grands  en privilégiant la récupération physique et la préparation mentale par une mini mise au vert sur le port de St Cyprien depuis samedi.

Très concentrés et motivés, les joueurs débutèrent la rencontre en se montrant déterminés en attaque et cela faire mouche d'entrée. St Estève au pack impressionnant conclut un essai dans sa première incursion dans le camp mérinos pour mener 6 à 0. Le quart qui suivit vit les provençaux menacer fortement les stéphanois mais sans trouver la faille. Puis cela se décanta par un essai limpide de Rémi Lis, fraîchement rentré en jeu, après une belle attaque des 3/4, non transformé. La fin de la mi temps fut tout à l'avantage de St Martin qui rajoute un nouvel essai par Louis Carré sur un service impeccable de son frère Camille qu'il transforma puis l'insaisissable Robin Brochon planta sa première banderille après un travail obscur de ses piliers. Entre temps St Estève avait glacé les supporters en interceptant une passe, heureusement Corentin Massille le rattrappa avant la ligne.Score à la mi temps St Martin 14 St Estève 6.

Cette pause sous une chaleur estivale sera plus profitable à St Estève qui rechargea ses accus et au contraire coupa un peu les jambes aux Mérinos.

 St Estève joua plus appliqué et complète ses chaines bien dirigé par son demi d'ouverture qui très clairvoyant s'infiltre par 2 fois sous les poteaux mais Robin Brochon remit St Martin dans la course par un essai de 70 m en mystifiant par ses crochets dévastateurs ses adversaires, score St Martin 20 St Estève 16.St Estève profite d'une baisse de régime des Mérinos et semble s'envoler surtout que les attaquants Mérinos n'arrivent plus à compléter ses chaines et perdent des ballons au contact.  Après 2 essais stéphanois portant le score 28 à 20,  l'on pense que St Martin est en train de perdre sa finale mais foi de Mérinos, rien n'est perdu pour nos valeureux guerriers. Robin Brochon, posa sa 3ème banderille dans son style particulier, Camille Carré ajoute la transformation, St Martin est mené 28 à 26 et il reste 2mn. Ces longues minutes voient les Mérinos harceler le camp stéphanois qui commet la faute (arrachage de balle) devant ses poteaux. Camille Carré se fait un malin plaisir de transformer la pénalité qui remet les équipes à égalité puis l'arbitre siffle la fin de la rencontre provocant  une explosion de joie chez les  joueurs et supporters car St Martin vient d'être déclaré vainqueur au bénéfice des pénalités car égalité en nombre d'essais (il n'y a pas de prolongation en juniors).

Quelle partie et quel final! St Martin vient de vaincre St Estève déjà vainqueur de la Coupe de la Ligue Occitanie, de la Coupe de France des juniors nationaux (Tabouriech), demi finaliste de  la Coupe de France Elite, et jusqu'à ce jour invaincu en toutes compétitions des juniors nationaux, excusez du peu!

>L'équipe la plus joueuse,la plus inventive et la plus solidaire a triomphé dans cette finale qui s'est jouée, malgré l'enjeu, dans un excellent esprit facilitant l'arbitrage du Carcassonnais Sabri.

 Le coach Jérémy est à féliciter particulièrement car après le titre de "consolante" l'an passé, il s'offre le titre cette saison avec un groupe renouvelé à 50 % et ce malgré un championnat régional famélique.

Composition de St Martin XIII:

Robin Brochon, Émile Aguera, Carré Louis, Théo Gadhano, Timothé Bertrand, Camille Carré, Axel Morel (cap), Anthony Chaubard, Quentin Colot, Arnaud Prud'homme, Théo Hernandez, Joachim Amaral-Salvador, Hugo Ollagnier. Remplaçants: Rémi Lis, Hugo Salabio, Tristan Chasseray,Corentin Massille. Suppléants Nathan Paverne, Mathis  Tischendorf. Entraineur Jérémy Blanchecotte.

A ces joueurs alignés ce jour, il faut joindre les blessés Baptiste Avis, Clément Tanzi, Lorenzo Benoit ainsi que Théo Garcia, Thibault Nouguier, Logan Ricard, Anthony Infantino et Gaël Rizzon qui participèrent au championnat régional.

Le proche avenir de St Martin XIII semble assuré avec cette relève dont certains éléments ont goûté à la DN1 même si on sait que certains sont convoités par des clubs huppés ou professionnels. Mais aujourd'hui savourons la victoire, plus nette que le score semble l'indiquer, et profitons du bouclier de champion pour montrer le niveau de la formation Mérinos.