Nos Partenaires

Les Mérinos battus en Coupe de France.

Ce dimanche en Coupe de France, les Mérinos se déplaçaient à Caumont, club de fédérale, pour le premier tour de la Coupe de France.

Un peu cueuilli à froid par le jeu volontaire des Caumontois, St Martin se trouve vite mené au score 10 à 0. Mais le métier des Mérinos parle enfin qui arrive par 2 fois à redresser la situation par Gautier Gérin et Fabien Gellet, Hugo Martinez ajoutant une transformation puis une pénalité, St Martin mène à la mi temps par 12 à 10. A la reprise le coach Jérémy dut multiplier les remplacements, au début pour faire tourner son effectif puis par obligation suite aux blessures de Gautier et Hugo. Toujours avec maîtrise St Martin s'échappe au score pour mener 24 à 10 ( essais de Julien Chaput et   transformés par Fabien Gellet). Mais cela eut pour effet de galvaniser Caumont tout heureux de déborder par les ailes pour ramener le score de parité 24 à 24 à 2 mn de la fin. C'était écrit que la dernier soit vauclusien et Caumont remporte le match sur le score de 30 à 24.

St Martin XIII a alterné le bon et le moins bon mais s'est surtout désuni en fin de partie. A noter le début de Renaud Boningre qui passe de joueur loisir à joueur compétition comme son compagnon Stéphane Ramillien ainsi que les 2 juniors Baptiste Avis et Théo Garcia dont l'équipe était au repos.

Prochaines rencontres

Samedi l'école de rugby ira disputer le tournoi de Gargas

les U14 et U16 après leurs victoires du 4 novembre à Entraigues, voudront confirmer le samedi 11 novembre face à leurs homologues d'Avignon/Morières (coup d'envoi à 14 et 15h) sur la pelouse des Alpilles.

Les U19 après ce week end de repos bénéfique iront défier les catalans de Baho dans le cadre du championnat. Un coup de chapeau à ces jeunes qui jouent aussi de malchance avec les blessures de joueurs clés.

La DN1 ira sur la rade à Toulon pour rencontrer le sporting sur son herbe. Espérons que les blessures enregistres lors de ce tour de Coupe ne soient pas trop sérieuses et que le staff puisse compter sur une effectif compétitif malgré les obligations professionnelles de certains.